Un défenseur de la liberté religieuse récompensé

Un défenseur de la liberté religieuse récompensé

Nouvelles

Récemment, à Philadelphie, Dr. Ganoune Diop, directeur international des affaires publiques et de la liberté religieuse de l’Église adventiste du septième jour, a été l’une des trois personnes à recevoir le Prix de la Liberté Religieuse Thomas L. Kane de la part de la J. Reuben Clark Law Society (université Brigham Young).

 

Le prix a été décerné par (à gauche) Lance B. Wickman, membre émérite des soixante-dix et avocat général de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et (au centre) W. Cole Durham, fils, professeur de droit à la faculté de droit J. Reuben Clark et directeur du centre international d’études juridiques et religieuses. Tous droits réservés.

 En décernant le prix, Lance B. Wickman, avocat général de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours et membre émérite des soixante-dix, a remercié Dr. Diop d’être un ami de l’Église, comme l’a été Thomas L. Kane.

Au cours de sa conférence annuelle à Philadelphie (Pennsylvanie, États-Unis), la J. Reuben Clark Law Society a donné à son Prix de la Liberté Religieuse le nom de Thomas L. Kane, avocat de Philadelphie qui a soutenu la migration des premiers membres de l’Église vers l’Utah et la création de l’État d’Utah. Le prix est décerné à une personne qui illustre la personnalité et les traits de caractère de Thomas L. Kane en faisant respecter et en défendant la liberté religieuse.

Dr. Diop a dit que c’était un honneur de recevoir le prix qui porte le nom d’une personne qui a défendu la liberté religieuse et encouragé des opprimés appartenant à une autre religion que la sienne. Il a aussi exprimé sa reconnaissance pour son amitié avec le défunt L. Tom Perry, du Collège des douze apôtres (1922-2015). Il a déclaré qu’il savait, pour l’avoir fréquenté, que frère Perry était un homme de Dieu. Dr. Diop a promis de faire comme Thomas L. Kane et de défendre la liberté religieuse pour tous et d’inciter tout le monde à faire la même promesse.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.