Fermeture pour rénovation du temple de Nouvelle Zélande

Fermeture pour rénovation du temple de Nouvelle Zélande

Communiqué de presse

La Première Présidence de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours a annoncé que le temple de Hamilton, en Nouvelle-Zélande, fermera ses portes en juillet 2018 en vue d'une rénovation complète, y compris une amélioration de la sismologie.

Une fois la rénovation terminée en 2021, le temple sera inauguré à la suite de journées portes ouvertes. 

 

Les plans pour construire le temple ont été annoncés en février 1955, et les dirigeants de l'Église ont commencé la construction dix mois plus tard. David O. McKay, président de l'Église de 1951 à 1970, a consacré le temple de Hamilton en Nouvelle-Zélande le 20 avril 1958. Le temple sert des saints des derniers jours en Nouvelle-Zélande et aux Îles Cook.

La construction du temple de Nouvelle-Zélande a été faite par des bénévoles. En 1950, l'Église avait créé le programme «missionnaires bâtisseurs» afin de construire des édifices religieux dans le Pacifique.

Des personnes expérimentées ont été appelées comme missionnaires pour superviser les projets, et de jeunes missionnaires locaux ont offert leur travail. Plus de 1 500 missionnaires ont été appelés pour aider à la construction du temple, et de nombreuses personnes qui n'étaient pas membres de l'Église se sont également portées volontaires.

Pendant la fermeture du temple, les saints des derniers jours se rendront dans d'autres temples du Pacifique et ailleurs. Plusieurs temples parsèment maintenant le Pacifique en Australie, à Fidji, à Samoa, à Tahiti et à Tonga.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.