Hourrah pour Israël : deux événements historiques pour l'Eglise en France

Nouvelles

Durant le week-end des 14 et 15 septembre 2013, l’Eglise a connu deux évènements historiques sous la Présidence d’Elder Dallin H. Oaks, membre du collège des Douze. Le samedi, une réunion  avec  tous les Evêques et Présidences de Pieu de France, du Luxembourg  et des régions francophones de la Belgique et de la Suisse. Le dimanche, une conférence multi-pieux qui a vu la création du 10ème Pieu  et la fermeture du dernier district en France métropolitaine.

Samedi, pour la première fois, tous les évêques et présidents de branche furent assemblés dans l'église de Versailles pour une réunion de formation et d'échanges de 4 heures, réunion présidée par Elder Oaks, accompagné de l'évêque Dean Davies, 2e conseiller dans l'Episcopat Président, d'Elder Teixeira, président de l'inter région Europe et d'Elder Boutoille, 70 d'inter région. Président Poznanski, président de la Mission française de Paris et Président Roney, président de la Mission de Lyon, ont également participé à l'animation de cette formation.

La salle était comble et la réunion s’est déroulée en deux parties, un premier enseignement par les autorités présentes sur les thèmes de : la conversion Individuelle, comment renforcer les familles, élever la nouvelle génération, l’activité au temple, renforcer les collèges de la Prêtrise et le travail en conseil, améliorer la préparation de nos futurs missionnaires.

Elder Oaks a insisté sur les points suivants : l’importance de la délégation pour les dirigeants de la prêtrise, écouter les sœurs, commencer la préparation de nos futurs missionnaires le plus tôt possible et surtout dans les foyers.

Dans une seconde partie, pendant 2 heures, les autorités ont répondu à toutes les questions des dirigeants. Cet échange fut caractérisé par un grand esprit d’amour et d’intérêt des dirigeants pour les membres de leurs unités. L’esprit était très fort.

En parallèle, Sœur Oaks, Sœur Teixeira, Soeur Davies et Sœur Boutoille ont animé une formation de deux heures avec les présidentes de Société de Secours , des Jeunes Filles et de la Primaire des deux pieux parisiens.

Le dimanche, la pluie s’est arrêtée pour permettre aux 2762 membres et amis de remplir la salle de 2500 places du centre des Pyramides à Marly le Roi, à coté de Versailles, ces membres venant des pieux d’Angers, de Paris, de Paris Est et du district de Lorient.

Grâce aux efforts et à l’engagement  des membres de ces régions et spécialement de ceux de la Bretagne, le dernier district de France (district de Lorient) a disparu aujourd’hui et a été intégré dans le Pieu de Rennes, nouveau nom du Pieu d’Angers.

Cette croissance, accompagnée de modifications des limites des Pieux de Bordeaux, de Paris et de Paris Est, a donné naissance au 10ème Pieu en France dénommé : « Pieu de Paris Sud ». Ainsi se réalise la vision de Président Kimball qui avait déclaré lors de sa visite en France en 1976 «  qu’un jour la France serait couverte de pieux de Sion ».

La nouvelle présidence du pieu de Paris-Sud se compose de Louis-Marie Liébard, Président, Hikombo Hitoto, 1er Conseiller et Olivier Rio, 2ème Conseiller. Dans la présidence du pieu de Rennes, Frère Bertola vient remplacer Louis-Marie Liébard.

Après le témoignage de la nouvelle présidence, de soeur Liébard, de Président et soeur Poznanski, nous avons pu entendre quelques mots de Frère Staheli, ancien président de Mission et un message d'Elder Boutoille. Puis après le cantique d'intermède, Elder Oaks s'est adressé à l'assemblée. Il a parlé de son profond attachement pour la France puis a exhorté les saints à "remplir le temple", rappelant qu'il ne s'agissait pas d'un beau bâtiment à admirer mais de la Maison du Seigneur, construite et utlisée pour son oeuvre, où les couples vont pour être scellés pour l'éternité. C'est un lieu où l'on y fait des alliances avec Dieu et son fils Jésus-Christ qui, grâce à sa vie parfaite et à son sacrifice, est le Sauveur de tous, bons ou méchants.

Un grand week-end pour l’histoire de l’Eglise en France qui restera gravé dans le cœur et l’esprit des personnes présentes.  

En attendant la prochaine étape historique de la consécration du temple en France.

 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.