Thème

Histoire de l'Eglise en France de 1950 à nos jours

En 1952, David O. McKay, Président de l'Eglise depuis 1951, visite les missions d'Europe. C'est aussi l'occasion d'une recherche pour un temple en Suisse qui sera finalement consacré en 1955, à Zollikoffen, près de Berne. En 1958, un second temple européen sera consacré à Londres.  Ces temples permettent aux saints européens de recevoir toutes les ordonnances sans devoir émigrer aux Etats-Unis.

 En 1952, le Ministère de l'Intérieur enregistre les statuts de l'Association française de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, association de loi 1901. Le siège de la mission s'installe au 3, rue de Lota, à Paris.

 En septembre 1955, les 379 chanteurs du célèbre Chœur du Tabernacle Mormon chantent devant 3 000 spectateurs au Palais de Chaillot. En 1958, la première édition complète des Doctrine et Alliances en français, faites par Roger L. Dock, est publiée à Lyon, par la Mission française.

Présidents de la
 Mission française

Pdts. de la Mission française de l'Est 
 (en 1961, puis Mission Franco-Suisse en 1970)

Pdts. de la Mission
 Franco-Belge (en 1963)

Nombre total de membres*

Golden L. Woolf (1950-53)

                    1 166

Harold W. Lee (53-57)

                   1 498

Milton L. Christensen (57-59)

                   1 909

Edgar B. Brossard(59-61)

                  3 451

Rulon T. Hinckley (61-64)

                    Henry D. Moyle Jr. (61-64)

                 3 663

Cecil E. Hart (64-67)

                   Alfred J. Martin (64-67)

Joseph T. Edmunds (63-66)

                 3 795

H. Duane Anderson (67-69)

                 Joseph F. Nelson (67-70)

James D. Paramore (66-69)

               11 293

Smith B. Griffin (69-72)

                Charles A. Didier (70-73)

Thomas H. Brown (69-72)

              13 177

Willis D. Waite (72-75)

              Sidney F. Sager (73-76)

Donald K. Barton (72-75)

              13 790

Miss. Française de Paris

              Mission Suisse de Genève

Mission Belge de Bruxelles

Miss. Française de Toulouse

* Nombre de membres au cours de l'année intermédiaire.

Les années soixante allaient se révéler la véritable période de développement de l'Eglise en France comme l'indiquent les statistiques ci-dessus. Fin 1960, le total des membres est de 3 156, contre 1 909 à fin 1959. A partir de là, l'appartenance à l'Eglise va commencer à se transmette de génération à génération. Le slogan du Président McKay, " chaque membre un missionnaire " et le programme des soirées familiales vont y contribuer. 

De même, un vaste plan de construction d'églises est entrepris : Versailles, Nice, Bordeaux etc. Marcel Kahne, jeune missionnaire dans la Mission Française depuis 1960, est appelé au " foyer de la mission " où il remplira les fonctions de traducteur et rédacteur de L'Etoile. Il révise alors le Livre de Mormon et, en 1962, sort la 4e édition française (suivront les éditions de 1974, 1977, 1981). Il révise aussi la traduction des Doctrine et Alliances et de la Perle de Grand Prix.

En 1961, la Mission française est divisée et est créée la Mission française de l'Est, qui inclut, outre le sud-est de la France, la Suisse francophone. Elle deviendra Mission Franco-Suisse en 1968. Dès 1963, une autre division est opérée avec la création de la Mission Franco-Belge qui comprend, en plus de la Belgique francophone, le nord et le nord-est de la France. En 1974, les noms seront transformés en Mission française de Paris, Mission Suisse de Genève et Mission Belge de Bruxelles. En 1975, sera créée la Mission française de Toulouse. Le nombre de missionnaires en France atteindra environ le chiffre de 600. C'est aussi en 1970-71 que commence à se mettre en place le programme éducatif de l'Eglise des séminaires et instituts, cours hebdomadaires de religion qui s'adressent respectivement aux jeunes de 14 à 17 ans et de 18 à 30 ans. Durant cette même période, la Société généalogique entame son programme de micro filmage de l'état civil français.

1975 est une date importante puisque ce sera l'année de la création du 1er pieu français, à Paris, avec Gérard Giraud-Carrier comme président (un pieu, sorte de diocèse, est composé de paroisses et de branches et couvre plusieurs départements). Voici le tableau de la création des pieux francophones jusqu'à ce jour :

Nom du pieu

Date de création

Nom du 1er Président de pieu

           Paris

 16 novembre 1975

      Gérard Giraud-Carrier

           Bruxelles

 20 février 1977

      Joseph Scheen

           Nice

 15 mai 1980

      Michel Paya

           Genève

 20 juin 1982

      Denis Bonny

           Nancy

 24 avril 1983

      Keith Bishop

           Lille

 17 janvier 1988

      Dominique Degrave

           Lyon

 9 septembre 1990

      Pierre Brenders

           Paris-Est

 8 mars 1992

      Dominique Calmels

           Bordeaux

 24 mai 1992

      Jacquie Simonet

           Toulouse

 22 septembre 2002

      Jean-Paul Guérinot

           Angers

           Paris-Sud

Rennes (anciennement Angers) 

 14 décembre 2003

 15 septembre 2013

15 septembre 2013

      Alain Marie

     Louis-Marie Liébard

     Jean-Yves Raveneau


 En plus de ces pieux, on compte également le district de Lorient dissous le 15 septembre 2013.

Quelques dates sont à retenir :
31/07-1/08 1976 : Visite du Président de l'Eglise, Spencer W. Kimball, à Paris, lors d'une conférence interrégionale.

1983, fermeture de la Mission de Toulouse, elle sera ré-ouverte sous le nom de Mission de Bordeaux en 1989.

Juin 1991, le Chœur du Tabernacle se produit à Strasbourg.

1er juillet 1991, ouverture de la Mission de Marseille.

Juin 1998, visite du Président Hinckley, actuel prophète, à Paris et concert du Chœur du Tabernacle à Marseille. Cette même année, nouvelle édition du Livre de Mormon, des Doctrine et Alliances et de la Perle de Grand Prix. Il s'agit d'une retraduction complète réalisée par Marcel Kahne.

Juillet 2001, la mission de Bordeaux et la Mission de Marseille sont unies pour former la Mission de Toulouse.

Mai 2004, nouvelle visite du Président Hinckley à Paris.

Septembre 2013 : réorganisation des pieux de l'Ile de France et de l'ouest avec la création du pieu de Paris-Sud.

Quelques chiffres sur le nombre de membres en France métropolitaine:

1960 : 2714 -  1970 : 8 190  - 1980 : 15 114 - 1990 : 22 802- 2000 : 31 140

2004 : 32 998 - 2006 : 33 828 - 2008 : 34 906 - 2010 : 36 000 - 2013 : 37 000

2014 : 37400 - 2016 : 38 000

Il faut ajouter 29 000 membres dans les DOM.TOM

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.