Ouverture du  centre de formation des missionnaires du Ghana 

Ouverture du  centre de formation des missionnaires du Ghana 

Nouvelles

Jusqu’au 12 août 2017, le public a été invité à participer aux visites guidées du nouveau centre de formation des missionnaires situé à Accra au Ghana. qui sera consacré le 24 octobre 2017.

Terence M. Vinson, président de l’interrégion d’Afrique de l’Ouest, a déclaré qu’il désirait que les visiteurs « voient les efforts que l’Église fait pour contribuer à préparer ces jeunes gens et jeunes filles à faire une mission, à leur donner des occasions d’étudier les Écritures et d’acquérir une compréhension plus grande de la doctrine de l’Église ».

 

Dale G. Renlund, apôtre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a visité ce nouveau centre, avec Ruth, son épouse.

Il a dit : « En marchant dans les couloirs et en entrant dans les salles de classe, nous avons déjà pu ressentir un esprit vraiment profond émanant des personnes qui l’ont conçu et construit. » « Ce sera un endroit extraordinaire où les missionnaires pourront apprendre à connaître le Sauveur et à se préparer à prêcher son Évangile. »

Ruth Renlund a ajouté : « Je pense qu’en venant ici, les missionnaires emporteront pour toujours avec eux les choses qu’ils y auront apprises. Où que soit leur foyer, ils iront établir l’Église grâce à l’excellente fondation de ce qu’ils auront appris ici au Centre de formation des missionnaires. »

Plusieurs dirigeants locaux ont également visité le centre. Adjei Sowah, le maire d’Accra a dit : « L’architecture, les aménagements paysager, l’organisation, tout est bien ordonné. Dès que vous entrez, il est évident que vous pénétrez dans un endroit très organisé et empli d’une spiritualité qui vous guide pendant toute la visite. »

Nene Sakite II, chef suprême de Manya Krobo, a dit : « Quand des jeunes gens et jeunes filles viendront dans ce centre pour être instruits […] ils en repartiront en ayant vécu une excellente expérience grâce à ce cadre. »

Le premier centre de formation des missionnaires du Ghana a été construit à Tema, en 2002, et ne pouvait accueillir que quatre-vingt-dix missionnaires. Étant donné la croissance de l’Église en Afrique, les dirigeants de l’Église ont décidé de construire un centre plus grand à côté du temple d’Accra. Ce nouveau centre peut accueillir trois cent vingt missionnaires, avec  une possibilité d’extension pour en accueillir jusqu’à cinq cents si nécessaire.

Sœur Wokworum, du Nigeria, est au centre de formation des missionnaires de Tema pour se préparer à aller dans la mission de Kumasi (Ghana). Elle dit : « Le centre de formation des missionnaires m’a beaucoup aidée parce que l’on y apprend comment parler aux gens, et il m’a réellement permis, ces derniers jours, à me préparer mentalement. »

Le centre est composé de quatre bâtiments : un de formation, un d’habitation, un polyvalent et un dédié à la cuisine et au réfectoire.

Daniel Yirenya-Tawiah, soixante-dix d’interrégion au Ghana, a dit que le nouveau centre a été construit pour s’adapter à la croissance de l’Église dans l’interrégion. Il a ajouté : « Je repense à l’époque où je me suis joint à l’Église, il y a bien des années. Nous avions à peine une église. Nous assistions au culte dans des bâtiments loués. » « C’est vraiment un sentiment merveilleux d’avoir un tel établissement ici, au Ghana, pour former les missionnaires, pour former nos fils et nos filles qui iront prêcher la parole de Dieu. »

Beaucoup de missionnaires d’Afrique de l’Ouest et du Sud-Est viennent au centre de formation des missionnaires du Ghana. Mais ce centre servira aussi aux missionnaires du monde entier appelés à servir dans des missions en Afrique, pour qu’ils s’habituent aux conditions et à la culture du pays.

Frère Vinson a dit : « Quand vous venez en Afrique de l’Ouest, vous ne pouvez vous empêcher d’aimer les gens. La beauté, la douceur et l’amour qui émanent d’eux sont contagieux. Les missionnaires sentiront cela en venant ici, qu’ils fassent leur mission ici ou ailleurs en Afrique. Cela les aidera beaucoup dans l’œuvre qu’ils accompliront. »

Ce nouveau centre facilite l’enseignement dans la langue maternelle des missionnaires, que ce soit  l’anglais ou le français. Les missionnaires peuvent aussi apprendre la langue de la région d’Afrique où ils feront leur mission.

Isaiah Spencer Lim vient des Philippines et a été appelé dans la mission d’Accra Ouest (Ghana). Il apprend l’anglais au centre de formation des missionnaires. Il dit : « Je veux vraiment faire connaître l’Évangile aux Africains, ici au Ghana, parce qu’ils sont très humbles. Ils sont très gentils et amicaux. Je désire vraiment leur prêcher l’Évangile. »

Le CFM du Ghana s’est inspiré d’éléments de conception du nouveau Centre de formation des missionnaires de Provo (Utah), récemment ouvert, tels que son iconographie, sa gamme chromatique et son architecture. Il comporte de nombreuses fenêtres et espaces ouverts.

« Cette conception vise à laisser complètement entrer la lumière naturelle dans la structure », explique Kelly Mills, directeur administratif du centre. « En son centre, le magnifique jardin intérieur est protégé des bruits de la rue et constitue un merveilleux endroit en plein air où les missionnaires peuvent méditer et étudier au milieu des créations de Dieu. »

Ces mêmes critères seront utilisés dans les futurs projets de centres de formation des missionnaires. Pour de plus amples renseignements, consultez la Salle de presse du Ghana.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.