Le président Eyring réconforte les bénévoles Mains Serviables en Floride

Le président Eyring réconforte les bénévoles Mains Serviables en Floride

Les dirigeants de l'Église visitent Naples et Jacksonville

Nouvelles

Après trois jours de travail dans les zones frappées par l'ouragan Irma, le président Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, s'est rendu en Floride les samedi 16 et dimanche17 septembre 2017. Ce week-end  là, environ 7 500 bénévoles Mains Serviables Mormons nettoyaient les dégâts causés  par l'ouragan destructeur qui a frappé la région la semaine dernière.

 

À la suite des arrêts ce vendredi à Porto Rico et à Saint-Thomas dans les Caraïbes, le président Eyring a été rejoint par l'Evêque Président Dean M. Davies et Elder Jörg Klebingat, Autorité générale des soixante-dix. Ils ont visité Naples, en Floride qui a été particulièrement touchée alors que l'œil de l'ouragan Irma passait et déclenchait des rafales de 225 kms à l'heure. Les vents dévastateurs ont causé des dommages très étendus aux maisons, aux biens et aux entreprises de la région.

En visitant les résidents samedi matin à Naples où environ 1 000 bénévoles Mains Serviables Mormons se sont portées volontaires pour nettoyer, le président Eyring a déclaré: «Au lieu de se soucier de leurs propres problèmes, ils travaillent pour d'autres. Cet homme sur le toit s'occupait de sa maison tandis  que ses fils partaient s'occuper d'autres personnes. Vous avez les remerciements du prophète, comme s’ il était là. Le président Monson a toujours parlé d’aller au secours des autres, et ici, nous voyons tout ce qu'il a demandé. Je vous remercie."

À un service religieux tenu à l'église de Naples, le président Eyring a déclaré à la grande assemblée de bénévoles Mains Serviables : «Chacun d'entre vous a des problèmes individuels, vous n'êtes pas tous dans le même bateau ; vous êtes dans des bateaux très différents. Pour certains d'entre vous, l'ouragan est la pire chose qui vous est arrivé dans votre vie. Pour d’autres c'est autre chose. Je ne sais pas quoi. Rappelez-vous simplement que le Seigneur vous aime. Et il a préparé la voie pour que vous puissiez accomplir, même sous les pressions, les choses qu'il ferait, et vous sentirez son aide. Je vous bénis pour cela. "

Dans l'après-midi, les dirigeants de l'Église se sont arrêtés sur des sites de nettoyage à Jacksonville, en Floride, où des bénévoles Mormons nettoyaient les maisons inondées touchées par de fortes précipitations et une tempête.

Les dirigeants ont terminé leur visite en Floride le 17 septembre 2017 en parlant aux fidèles lors d'un service religieux à Jacksonville.

"Oh mon peuple, vous êtes merveilleux", a déclaré le président Eyring au public. "Ce que vous avez fait aux autres autour de vous pendant ces temps difficiles, beaucoup d'entre vous se sont oubliés et sont allés au travail. En faisant ce que le Seigneur ferait, vous étiez les serviteurs du Seigneur. Je veux que vous sachiez que j'admire tout ce que vous avez fait et que le Seigneur vous admire.

«Nous avons appris beaucoup au cours de ces derniers jours, car nous avons voyagé d'un endroit à l'autre et avons été embrassés et étreints et avons même pleuré avec ceux qui ont des raisons de pleurer», a ajouté l'évêque Davies. "Je suis tellement reconnaissant des ressources de l'Église de notre Sauveur qui peuvent être réunies".

Bien que l'ouragan Irma ait affecté plusieurs États du sud des États-Unis, les dégâts en Floride étaient de loin les plus vastes. Selon les rapports, rien qu' en Floride.

À ce jour, l'Église a envoyé 29 semi-remorques en Floride chargés de nourriture, d'eau, d'équipements d'intervention d'urgence et de kits de nettoyage et d'hygiène pour fournir de l'aide.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.