L'Église est reconnaissante pour les dons généreux reçus

L'Église est reconnaissante pour les dons généreux reçus

Les dons humanitaires ont quadruplé en septembre

Nouvelles

En réponse à l'aide généreuse apportée suite à une série de catastrophes récentes sans précédent, le président Henry B. Eyring, premier conseiller dans la Première Présidence de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a exprimé sa gratitude. "Au milieu de cette souffrance, les gens du monde entier se sont mobilisés pour venir en aide à leurs frères et sœurs", a-t-il déclaré en représentant la Première Présidence.

 

Après une série d'ouragans, de tremblements de terre, de feux de forêt, de famines et de glissements de terrain, les membres et les amis de l'Église ont réagi en donnant généreusement de leur temps et de leurs ressources pour venir en aide à leurs communautés et à travers le monde. Des centaines de milliers de personnes ont perdu leurs maisons, leurs biens et, dans certains cas, leurs proches, à cause des effets tragiques des catastrophes naturelles et des conflits.

L'ouragan Harvey, qui a frappé la côte du Texas le 25 août, a été le premier d'une série de catastrophes en Amérique du Nord qui ont duré plusieurs semaines. Avec des vents de 200 kms/heure et jusqu'à 1m30 de pluie à Houston, Harvey a causé plus de 80 décès et endommagé près de 200 000 maisons dans la grande région de Houston.

Viennent ensuite les ouragans Irma et Maria, deux des plus fortes tempêtes enregistrées dans la région. Leur force combinée, avec des vents de 300kms/heure, a laissé un chemin de destruction dans de nombreuses îles des Caraïbes et en Floride. Plus de 180 vies ont été perdues, des îles comme Barbuda, Saint Martin, Saint Thomas et la Dominique ont souffert de dévastations catastrophiques et le réseau électrique, les voies de transport et les territoires agricoles de Porto Rico restent lourdement endommagés.

Presque simultanément aux ouragans caribéens, deux séismes massifs ont frappé le sud et le centre du Mexique, faisant des dizaines de morts et 6 300 blessés. En août, des glissements de terrain tragiques en Sierra Leone ont tué plus de 1 000 habitants et laissé 3 000 sans-abri.

En octobre, les feux de forêt les plus meurtriers de l'histoire de l'État de Californie ont brûlé près de 1000 kms carrés, en ont tué au moins 40 personnes et détruit plus de 8 400 structures. En outre, il y a des famines en cours en Afrique et au Moyen-Orient, qui ont provoqué le déplacement de millions de personnes et causé d'importantes pertes en vies humaines.

Au milieu de toutes ces souffrances, les membres de l'Église se sont rassemblés pour alléger le fardeau de ceux qui ont subi des pertes si dévastatrices. L'évêque président Gérald Caussé a noté qu’ «en septembre, les membres ont donné plus d'un million d'heures de service aux États-Unis seulement. » Il a poursuivi : «Les dons au fonds d'aide humanitaire en septembre représentaient plus de quatre fois la moyenne mensuelle.» Ces dons permettent à l'Église et à ses partenaires de réagir rapidement et efficacement aux catastrophes dans le monde entier.

Les dirigeants de l'Église ont rapidement exprimé leur profonde gratitude pour l’élan de générosité des membres et des amis de l'Église face à ces catastrophes. «Nous sommes vraiment honorés de voir le sacrifice énorme que nos membres font pour aider leurs frères et sœurs», a déclaré sœur Jean B. Bingham, présidente générale de la Société de Secours. «Nous entendons d'innombrables histoires de service chrétien simple alors qu’ils pleurent avec ceux qui pleurent et réconfortent ceux qui ont besoin de réconfort.»

Une  histoire semblable est celle d'une paroisse nouvellement organisée dans le quartier Springtown d'Azle, au Texas. Un vendredi matin, en septembre, l’Eveque Paul Oldroyd a chargé sa voiture avec des provisions et s'est joint à plusieurs membres volontaires de la paroisse pour un voyage de quatre heures vers Houston. Fournissant leurs propres moyens de transport, de ravitaillement et d'hébergement, ils ont répondu à la demande des dirigeants locaux de participer aux efforts de secours suite à l'ouragan Harvey pour leurs compatriotes texans.

«Vous en entendez parler et imaginez à quoi cela doit ressembler, mais ensuite vous allez voir comment la vie de ces personnes a changé - c'est émouvant. Je ne l'oublierai jamais», a déclaré l’Evêque Oldroyd. L'une de leurs tâches consistait à aider à réparer la maison d'une veuve âgée qui avait subi d'importants dommages causés par les inondations. L’Evêque Oldroyd a noté que le besoin était accablant, mais que c'était une expérience incroyable de voir tout le monde se réunir pour finir ce que le propriétaire pensait impossible.

En plus du service bénévole fourni par les membres, l'Église travaille aux côtés de nombreux partenaires pour fournir une aide vitale. Les produits de l'Église ont également été largement distribués. Environ 90 chargements de nourriture, eau, vêtements et autres secours ont été expédiés au Texas et en Floride, tandis que plus de 40 conteneurs de nourriture, eau, matériaux de construction, trousses d'hygiène et articles de nettoyage ont été envoyés dans diverses îles des Caraïbes. En outre, deux avions - chacun chargé de 40 000 kilos de nourriture, d'eau et de bâches - ont été livrés à Porto Rico. Au Mexique, près de 15 000 boîtes de nourriture et des centaines de trousses d'hygiène et de tentes ont été fournis pour soutenir les efforts de secours du gouvernement.

Les dirigeants de l'Église ont rendu visite aux membres et aux voisins dans les zones touchées pour leur offrir des mots de soutien et d'encouragement. À la suite des ouragans, des membres de la Première Présidence et de l'Épiscopat président se sont rendus au Texas, en Floride et dans les Caraïbes, tandis que des membres de la Présidence de la région mexicaine ont visité les régions du pays touchées par le tremblement de terre. Des membres du Collège des douze apôtres et des soixante-dix ont rencontré les personnes touchées par les incendies en Californie. Des sœurs des présidences générales de la Société de Secours, des Jeunes Filles et de la primaire ont accompagné certains des frères dans les zones touchées par des catastrophes naturelles. Partout où ces dirigeants sont allés, ils ont réconforté les membres et les ont encouragés à aller au service de leurs voisins.

« L'Eglise n'est pas vraiment une organisation. L'Église c’est  vous, c’est chaque membre individuellement. Cela fait toute la différence », a déclaré le président Dieter F. Uchtdorf, deuxième conseiller dans la Première Présidence. «Votre travail, votre service, votre amour, votre gentillesse envers Dieu et vos semblables sont le reflet de ce qu'est l'Église ».

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.