Formation néonatale en Côte d'Ivoire

Formation néonatale en Côte d'Ivoire

Une Eglise forme les acteurs de la santé

Nouvelles

Le département humanitaire de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours «Latter Days Saints Charities», en partenariat avec l’Unicef Côte d'Ivoire et le ministère de la santé et de l’hygiène publique, a formé, du 16 au 20 octobre 2017, 156 agents de la santé en Côte d’Ivoire, sur la réanimation néo-natale.

 

Cette formation, donnée aux acteurs de la santé (pédiatres, gynécologues, sages-femmes ...) vise à réduire la mortalité infantile dans le pays. C’est donc une équipe de cinq experts de renommée mondiale conduite par le docteur Erick Gerday, de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours basée aux Usa, qui a dispensé des cours pratiques aux acteurs de la santé en Côte d’Ivoire. Au terme, de cette formation, des diplômes de participation, des kits de santé, des documentations physiques et visuelles ont été remises aux apprenants des différentes structures sanitaires publiques de la Côte d’Ivoire. Ces agents formés doivent entretenir le matériel reçu et relayer la formation à leurs collaborateurs pour la réduction de la mortalité infantile dans le pays. Car, après six mois, une évaluation sera faite sur le terrain. A cette cérémonie de clôture, Dr Kouadio au nom du ministre de la santé et de l’hygiène publique, s’est dit satisfait de cette formation pratique et participative qui vient pour réduire la mortalité et morbité périnatale. Quant à l’Unicef, partenaire technique de la formation, représenté par Béchir Aounen, chef du programme survie et développement de l’enfant, il a invité les acteurs de la santé à partager ce qu’ils ont appris afin d’atteindre l’objectif de cette formation. Pour sa part, Rodolphe Dadié, responsable de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours en Côte d’Ivoire, a encouragé les agents de la santé à bien appliquer cette formation et à entretenir ces différents matériels reçus. Avant d’ajouter que la formation et les dons n'ont été possibles que grâce aux fonds récoltés des membres de ladite Eglise dans le monde. Rappelons par ailleurs que le département humanitaire de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours «Latter Days Saints Charities» a posé plusieurs actions sociales en Côte d’Ivoire.

Article rédigé par Mélèdje Tresore (stg) pour Linfodrome.fr, publié le 20/102017

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.